Sportif CBD - Shir beauty & science

Pourquoi le CBD est populaire parmi les athlètes et les sportifs ?

Pourquoi le CBD est populaire parmi les athlètes et les sportifs ?


Le monde du sport est un mélange de montée d'adrénaline, de victoires, de défaites, d'anxiété liée à la performance et de cris de victoire. La douleur, cependant, est la constante sous-jacente ici. Compte tenu de leur emploi du temps rigoureux, les athlètes et les sportifs sont souvent la proie de douleurs atroces, de blessures et de courbatures post-exercice. Même s'ils ont un haut niveau de tolérance, les sportifs ont besoin d’une solution qui puisse atténuer la douleur et les aider à guérir plus rapidement.  
Malheureusement, la plupart des médicaments prescrits contre la douleur aux sportifs et aux athlètes sont à base d'opioïdes. Les médicaments à base d'opioïdes fonctionnent bien pour traiter la douleur, mais les propriétés d'accoutumance qui les accompagnent peuvent mettre la vie en danger. La dépendance, quelle qu'elle soit, peut affecter considérablement les performances. Il est pourtant indispensable pour tout sportif d'avoir les idées claires. La concentration est non seulement primordiale mais aussi la clé de leur réussite.  
Le chanvre joue un rôle important non seulement en aidant les sportifs et les athlètes à gérer leurs problèmes de douleur, et cela sans induire de dépendance.

Qu'est-ce que le CBD ? 

Le CBD est l'un des 113 composants actifs présents dans la plante de cannabis. Le CBD est l'un des composants les plus courants de la plante de cannabis, juste après son homologue bien connu, le tétrahydrocannabinol Delta-9, également connu sous le nom de THC.  

Le cannabis est bien connu pour ses propriétés psychoactives, et c'est la raison pour laquelle le CBD, l'un de ses composants actifs, a été interdit aux États-Unis.  Ce n'est que récemment, après que des études et des recherches aient été menées sur le composant du chanvre, qu'il est apparu clairement que le CBD n'avait pas de propriétés psychoactives. Au contraire, il est riche en propriétés anti-inflammatoires et est connu comme un médicament éprouvé pour une variété de crises d'épilepsie.  

Le THC, en revanche, se trouve également dans la plante de cannabis et est largement psychoactif, ce qui entraîne des effets hallucinatoires chez les personnes qui le consomment. Par conséquent, le cannabis pourrait être potentiellement psychoactif et provoquer des hallucinations, mais le CBD en tant que composant indépendant, est utile de diverses manières, sans présenter de risques ou d'effets secondaires.  

Comment fonctionne le CBD ? 

Dans les années 1980, les scientifiques ont découvert le système endocannabinoïde dans le corps humain. Ce système tire son nom de l'étude que les scientifiques avaient entreprise pour comprendre le fonctionnement des cannabinoïdes. Bien que cette recherche parrainée par le gouvernement ait été menée pour prouver que la marijuana pouvait entraîner des troubles cognitifs et des lésions cérébrales, les scientifiques ont fini par découvrir tout un réseau de neurotransmetteurs et de récepteurs cellulaires qui existent pour maintenir le corps en homéostasie.  
Cela signifie que le corps lui-même a son propre ensemble de cannabinoïdes qui travaillent avec ces récepteurs (CB1 et CB2) pour obtenir les effets désirés et maintenir le corps en équilibre. Comme ces cannabinoïdes sont produits par le corps lui-même, ils sont appelés endocannabinoïdes (tout ce qui est produit à l'intérieur du corps est attaché au préfixe "endo"). C'est ainsi que le système a reçu son nom.  

Les récepteurs cannabinoïdes du corps humain sont répartis dans tout l'organisme, la majorité des récepteurs sont situés dans le système nerveux périphérique et central, ainsi que dans le système immunitaire. La tâche principale du système endocannabinoïde est d'améliorer la communication entre ces différents systèmes, garantissant ainsi que le corps est en équilibre, c'est-à-dire en homéostasie, à tout moment. Le système est également responsable du maintien de fonctions biologiques saines, garantissant un sommeil correct, la température, une humeur stable, une réponse immunitaire forte, la fertilité, la réponse au plaisir et à la douleur, l'appétit et la mémoire. 
Lorsque le corps ne fonctionne pas correctement, pour quelque raison que ce soit, le système endocannabinoïde entre en action pour l'aider à retrouver son équilibre. Il le fait en libérant immédiatement des endocannabinoïdes dans le système, qui interagissent avec les récepteurs, pour envoyer des messages à l'organe concerné afin qu'il entreprenne certaines actions (libération d'hormones) qui aideront à ramener le corps à l'homéostasie.

Comment le CBD traite-t-il l'anxiété ? 

L'anxiété est devenue un problème de santé mentale courant parmi les populations d’aujourd'hui. Environ 40 millions de personnes aux États-Unis souffrent d'un trouble anxieux. Dans le cas des sportifs et des athlètes, l'anxiété apparaît sous la forme d'une anxiété de performance et d'une anxiété sociale. Le sentiment de devoir donner le meilleur d'eux-mêmes et la pression qu'ils ressentent à l'intérieur et à l'extérieur peuvent rapidement transformer leur enthousiasme en anxiété. Cela peut entraîner des pensées négatives et le sentiment de ne pas être assez bon, et par la suite interférer avec leur capacité à performer ou même à se détendre la veille d'un grand match. 
Le CBD, lorsqu'il est consommé pour traiter les problèmes d'anxiété, peut aider en stimulant les endocannabinoïdes dans le corps, qui interagissent ensuite avec la sérotonine et les récepteurs CB1. Cela stimule le développement de la sérotonine et de l'anandamide dans l'organisme. Ces composés naturels aident à réguler les sentiments de dépression et d'anxiété. 
De nombreuses études scientifiques ont prouvé l'impact positif du CBD sur les patients souffrant de troubles anxieux. Certains des résultats de ces recherches sont présentés ci-dessous :

  • Le CBD a réduit les niveaux d'anxiété et de malaise chez les personnes souffrant d'un trouble d'anxiété sociale (2011). 
  • 49 études ont affirmé de manière concluante que le CBD pouvait être utilisé comme traitement pour les personnes souffrant de trouble d'anxiété généralisée, de trouble d'anxiété sociale, de trouble panique, de TSPT (Les troubles du stress post-traumatique) et de trouble obsessionnel-compulsif (2015). 
  • L'étude a montré que le CBD a amélioré l'anxiété chez 80% des participants, et 70% d'entre eux ont signalé une amélioration du sommeil au cours du premier mois (2019).

Par conséquent, le CBD peut effectivement être utile aux sportifs et aux athlètes qui souffrent d'anxiété liée à la performance et qui souhaitent calmer leurs nerfs sans perdre leurs facultés mentales ou tomber dans un état d'ébullition.  
Le CBD agit efficacement pour augmenter les niveaux de sérotonine et d'anandamide dans le corps afin de s'assurer que l'esprit et le corps sont calmes et qu'ils peuvent donner le meilleur d'eux-mêmes pendant le match.  

Le rôle du CBD dans le soulagement des douleurs chroniques 

Les sportifs et les athlètes souffrent souvent de traumatismes et de blessures à répétition, parfois plusieurs fois dans la même partie du corps. Ces blessures multiples à un endroit précis se transforment rapidement en douleurs chroniques. 
Les opioïdes sont utilisés depuis très longtemps pour traiter ces douleurs et ces blessures. Cependant, la dépendance aux opioïdes tue des milliers d'Américains chaque année.
Face à cette épidémie d'opioïdes, les sportifs et les athlètes veulent passer à une meilleure alternative qui soulagera la douleur et ne provoquera pas de dépendance. Le CBD répond à ces deux exigences. Il s'agit d'un produit à base de plantes qui fonctionne avec le corps (et non contre lui). Ses propriétés anti-inflammatoires aident à soulager immédiatement les blessures et, de plus, il ne contient pas de propriétés psychoactives et aide à réduire l'anxiété.  
Les sportifs qui ont connu des difficultés dans la gestion de leur douleur et leur dépendance aux opiacés ont soudain découvert un remède miracle.  
Par conséquent, dès que le gouvernement a levé l'interdiction du chanvre (à différents niveaux) dans tout le pays, la vente de CBD a grimpé en flèche, tout comme la liste des fidèles amateurs de l'industrie du sport.

Voyons comment le CBD aide à soulager la douleur. 

Comme indiqué précédemment, le CBD fonctionne avec le système endocannabinoïde (SEC) en interagissant avec le corps pour créer davantage d'endocannabinoïdes, qui interagissent ensuite avec les récepteurs CB1 et CB2 pour déclencher la bonne réponse. Cette réponse peut être une réduction de la douleur ou de l'anxiété. Dans ce cas, nous allons voir comment le CBD réduit la douleur.  
Pour comprendre cela, nous devons en apprendre un peu plus sur nos récepteurs CB. Les récepteurs CB1 sont principalement situés dans le cerveau et la moelle épinière. Les récepteurs CB2 sont également présents dans le cerveau et la moelle épinière, mais la majorité d'entre eux se trouvent dans le système immunitaire. Le CBD, qui active les récepteurs CB2, aide à résoudre des problèmes tels que l'inflammation. Ils le font en réduisant la production de cytokines (messagers cellulaires). Cela aide à atténuer la sensation de douleur lorsque le système immunitaire de l'athlète envoie le message de douleur et de courbatures après une séance d'entraînement.  
Par conséquent, lorsqu'un athlète blessé ingère du CBD sous quelque forme que ce soit ou l'applique sur la blessure, il ressent un soulagement immédiat. Le CBD aide le corps des athlètes déjà sur-stressé et surchargé en le ramenant à l'homéostasie (équilibre du corps). La quantité de stress qu'un sportif endure pour augmenter ses capacités est trop importante pour que ses endocannabinoïdes puissent la supporter. C'est là que le cannabinoïde exogène sous forme de CBD les aide à faire face.

Quelques raisons supplémentaires pour lesquelles les athlètes aiment le CBD

Le CBD réduit efficacement les douleurs musculo-squelettiques post-entraînement et soulage également les articulations raides. Mais ce n'est qu'une des nombreuses raisons pour lesquelles les athlètes aiment le CBD et le recommandent ouvertement à leurs fans et au grand public depuis toutes ces années.  
Les analgésiques en vente libre, faciles à acheter, comme Advil (ibuprofène) et Aleve (naproxène sodique) ne sont pas sûrs pour une consommation continue, comme on l'a vue précédemment. Les athlètes d'ultra-distance, en particulier, courent un plus grand risque de lésions rénales s'ils consomment des AINS (Anti-inflammatoires non stéroïdiens) pendant des épreuves ou même avant de longues séances d'entraînement. Cependant, le risque est tout aussi élevé pour les athlètes et les sportifs dont les entraînements sont courts, car une consommation à long terme peut entraîner des risques accrus d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque. 
Il en est de même pour les opioïdes qui se sont par ailleurs avérés efficaces pour réduire les douleurs chez les sportifs. Toutefois, leurs effets secondaires, à savoir la dépendance et, dans le pire des cas, la mort par overdose, ont suscité des inquiétudes dans l'industrie du sport.  
Les athlètes et les sportifs ont de plus en plus constaté que l'utilisation du CBD les a aidés en réduisant leur dépendance aux AINS et aux opioïdes, leur procurant ainsi un soulagement intense des douleurs liées à l'exercice, sans les effets secondaires nocifs et les risques pour la santé.

Le statut juridique du chanvre 

Le gouvernement fédéral a maintenant levé l'interdiction sur le CBD avec une restriction particulière : seul le CBD provenant de plantes de chanvre avec moins de 0,3% de THC sera considéré comme légal. Le cultivateur de plantes de marijuana, qui cultive la plante pour en extraire le CBD doit être autorisé par le gouvernement fédéral et doit suivre les réglementations de l'État.  
Chaque État a des degrés variables d'indulgence ou de restrictions en ce qui concerne la culture, la vente ou la possession de CBD.  
Mais lorsqu'il s'agit du monde du sport, les organismes de réglementation sportive sont désormais plus libéraux quant à l'utilisation du CBD sous toutes ses formes. En 2017, le CBD a été retiré de la liste des substances interdites par l'Agence mondiale antidopage.  

Célébrités qui soutiennent publiquement le produit 

Qu'il s'agisse de golfeurs professionnels ou de boxeurs professionnels, les célébrités du sport soutiennent le CBD et l'utilisent sous diverses formes. Le CBD a aidé la plupart d'entre eux à combattre non seulement leurs douleurs chroniques mais aussi leur dépendance aux AINS et aux opioïdes.  
L'ancien champion de boxe Mike Tyson est l'un des plus grands partisans du CBD. Il a même créé sa propre ferme de marijuana sur une superficie de 16 hectares et l'a baptisée "Cannabis Resorts", où les gens peuvent cultiver leur chanvre et le fumer. 
David "Boomer" Wells, ancien lanceur de baseball professionnel américain, était gravement dépendant du Percocet (antidouleur) et a admis qu'il en prenait presque 80% du temps. Il est alors lentement passé au CBD et en a consommé en toute sécurité, sans dépendance. 
L'ancienne star de la NBA, Jay Williams, est un fervent défenseur du CBD et de ses divers avantages médicaux. Qu'il s'agisse de guérir des inflammations ou de réduire l'anxiété, Williams utilise le CBD de manière intensive.

Conclusion 

Le CBD devient lentement un produit courant en raison des nombreux avantages qu'il offre sans faire planer les consommateurs. Il a effectivement aidé des milliers de sportifs et d'athlètes à réaliser des performances optimales et à mener un mode de vie plus sain. De plus, la possibilité d'accéder et d'utiliser le CBD sous de multiples formes est un avantage supplémentaire. Qu'il s'agisse d'un spray, roll-on, ou crème antidouleur, d'un sérum, crème, huile pour le visage, d'un sérum anti-âge pour le visage, d'un masque de sommeil, d'un sérum pour les yeux, d'une huile pour le corps, d'une lotion de récupération, de gommes, d’huile sublinguale, etc. Le CBD est le concurrent le plus polyvalent et peut-être le seul dans le segment des médicaments antidouleur et anti-anxiété sur le marché actuel et dans un avenir proche.